Si la gelée royale à été importée de Chine ou d’Asie du sud-est, il est hautement probable qu’elle a subi une, voire plusieurs congélations et décongélations successives.

En effet, prétextant un meilleur mode de conservation pour vouloir l’imposer aux autres pays producteurs, c’est en réalité ce que font et préconisent les Chinois pour pouvoir stocker de façon prolongée  un produit destiné au marché international.

Au contraire, les producteurs européens préconisent un stockage entre +2 et + 5°C afin de ne pas altérer les protéines. Suite aux études menées en partenariat avec l’AFSSA, le Groupement des Producteurs de Gelée Royale française a fixé une DLUO de 18 mois après la récolte, aucune dégradation des constituants n’étant apparue jusque là à cette température de froid positif.

Les produits frais sont des produits dont la DLC (date limite de consommation) et non DLUO (car par définition pas pour les produits frais) est inférieure à 30 jours et non 3 mois. Néanmoins, la législation actuelle ne nous autorise pas à utiliser le terme « fraiche » pour un produit dont la durablilité dépasse 30 jours.

En l’occurrence tous les conditionneurs utilisant ce terme sur leurs étiquettes et/ou emballages ne sont pas en conformité avec la loi, d’autant plus  si cette gelée royale a été importée et congelée.